Actualité juridique : Bientôt des femmes députés pour la première fois dans le Denguélé ? - Ivoire-Juriste

Soyez les bienvenues sur Ivoire-Juriste ! Votre Blog entièrement consacré à l'actualité juridique et à l'enseignement du Droit Ivoirien !


Les pages les plus consultées :
■ Droit Administratif ■ Droit Constitutionnel ■ Documents de Méthodologie ■ Téléchargement ■ E-boutik

POUR VOS COURS DE PREPARATION AU CONCOURS ENA ET INFJ (MAGISTRATURE - GREFFE) APPELEZ VITE AU +225 87507397


Actualité juridique : Bientôt des femmes députés pour la première fois dans le Denguélé ?

11/09/2016
















Le  district du Denguélé (Nord-Ouest) n'a jamais connu de femmes députés de son histoire.






Les femmes ne se sont jamais présentées candidates aux élections législatives. Mais avec l'évolution du leadership féminin dans le domaine politique ivoirien et plus précisément dans le district, cela tend à devenir réalité.

En effet, Chantal Fanny, maire de Kaniasso, pourrait se présenter comme candidate « indépendante » à l’élection législative de décembre, quand Nassénéba Touré-Dianné d’Odienné campe pour une candidature sous la bannière du Rassemblement des républicains (RDR) dans la circonscription d’Odienné/Sous-préfecture. 

Ces deux femmes comptes parmi les premières femmes élues maires de l'histoire du district du Denguélé. Il s'agit notamment en plus des deux premières citées de Fanny Mabana à Bako et Touré Djénéba à Seguelon.

Mais ces femmes dynamiques du district du Denguélé, que sont précisément Chantal Fanny et Nassénéba Touré-Dianné veulent pousser le bouchon encore plus loin en se présentant aux futures élections législatives de décembre prochain, espérant être députés du Dinguélé.

Nassénéba Touré pour la bannière RDR

Le maire d’Odienné, Nassénéba Touré-Diané, a quant à elle, déjà déposé ses dossiers à la candidature pour le parrainage de son parti, le RDR. Elle entend briguer le poste de député de la sous-préfecture d’Odienné.

Chantal Fanny, peut-être « candidate indépendante »

De son côté, le maire de Kaniasso, Chantal Moussokoura Fanny, qui figurait au nombre des aspirants au parrainage du RDR pour briguer le poste de député de Kaniasso-Minignan, a aux dernières nouvelles, préféré se retirer de cette liste. 

« J’avais effectivement déposé mon dossier à la candidature des candidats du RDR, mais j’ai décidé plus tard de me retirer, parce que je ne me reconnaissais pas dans les batailles rangées qui se passaient déjà pour la désignation du candidat du parti », a-t-elle expliqué, jointe au téléphone, jeudi, par l’AIP. « Je me réserve quand même le droit de me présenter en indépendant », coupe-t-elle.

« Il y a des dysfonctionnements et des querelles sempiternelles en cours ; (..) moi, j’estime qu’on entre en politique pour servir les populations et non pour raviver les divisions et les conflits des populations. Or dans le Denguelé, c’est malheureusement devenu légion », déplore Mme Fanny, réaffirmant son intention de se présenter en indépendant en son temps « si les conditions sont réunies ».


SOURCE : Abidjan.net






AJOUTER UN COMMENTAIRE