Décrets récemment adoptés en conseil des Ministres et construction d’une centrale solaire photovoltaïque de production d’électricité à Korhogo - Ivoire-Juriste

Soyez les bienvenues sur Ivoire-Juriste ! Votre Blog entièrement consacré à l'actualité juridique et à l'enseignement du Droit Ivoirien !


Les pages les plus consultées :
■ Droit Administratif ■ Droit Constitutionnel ■ Documents de Méthodologie ■ Téléchargement ■ E-boutik

POUR VOS COURS DE PREPARATION AU CONCOURS ENA ET INFJ (MAGISTRATURE - GREFFE) APPELEZ VITE AU +225 87507397


Décrets récemment adoptés en conseil des Ministres et construction d’une centrale solaire photovoltaïque de production d’électricité à Korhogo

27/05/2017


Décrets récemment adoptés en conseil des Ministres et construction d’une centrale solaire photovoltaïque de production d’électricité à Korhogo









Voici les différents projets de décrets récemment adoptés en conseil des Ministre du mercredi 24 mai 2017.

Le gouvernement ivoirien a adopté, lors du récent conseil des Ministre, plusieurs projets de décrets. Il s'agit aux totales de 3 décrets qui touchent notamment :

- la filière café-cacao ;

- le patrimoine archéologique ainsi que son environnement naturel et historique ;

- la construction d’une centrale solaire photovoltaïque de production d’électricité à Korhogo.

PROJETS DE DÉCRETS

1- Au titre du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, en liaison avec le Ministère de l’Industrie et des Mines ;

Le Conseil a adopté un décret réglementant la mise en œuvre des projets de certification et des programmes de durabilité dans la filière Café-Cacao. 

Ce décret détermine les conditions de mise en œuvre d’un cadre propice et organise le mécanisme de suivi et d’évaluation des projets de certification et des programmes de durabilité dans la filière café-cacao. Cette mesure vise à créer les conditions d’une production cacaoyère plus abondante, durable et de meilleure qualité, en vue de faire face à l’accroissement de la demande de cacao certifié par les industries cacaoyère et chocolatière nationale et internationale. 

Il s’agit également de répondre aux exigences des normes internationales de certification et de préparer les producteurs ainsi que toute la chaîne de valeur du cacao à la mise en œuvre de la norme CEN/ISO pour le cacao durable et traçable dont la publication est prévue en novembre 2017.

2- Au titre du Ministère de la Culture et de la Francophonie ; 
Le Conseil a adopté un décret portant classement du Parc Archéologique d’Ahouakro sur la liste du patrimoine culturel national.

Ce décret créé, une zone de protection dite zone tampon de 100 mètres autour du périmètre de protection du Parc Archéologique d’Ahouakro et intègre ce Parc à la liste du patrimoine culturel national, en vue de préserver ce patrimoine archéologique ainsi que son environnement naturel et historique.

3- Au titre du Ministère du Pétrole, de l’Énergie et du Développement des Énergies Renouvelables, en liaison avec le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’État et le Ministère de l’Économie et des Finances ; 

Le Conseil a adopté un décret portant approbation de la Convention pour la conception, le financement, la construction, l’exploitation, l’entretien et le transfert de propriété d’une centrale solaire photovoltaïque de production d’électricité de 25 MWc à Bingué-Bougou (Korhogo).

Cette convention a été signée en novembre 2016 entre l’État et la société Korhogo Solaire, filiale de la société marocaine Nova Power, dans le cadre du programme d’accroissement des capacités de production d’électricité. La réalisation de cette centrale solaire photovoltaïque permettra, non seulement de contribuer à faire face à la forte croissance de la demande d’électricité, mais également d’assurer l’équilibre du mix-énergétique par une intégration plus accrue des énergies renouvelables.

La production annuelle attendue de la centrale est de 41 481 MWh/an avec un rendement spécifique de 1 662 KWh/an pour un ratio de performance de 80,6 %. Ce projet prévoit la création de trois cent (300) emplois directs durant la phase de construction, prévue pour prendre fin en 2018 avec la mise en service de la centrale, et de trente (30) emplois directs en phase d’exploitation.



SOURCE : GOUV.ci






AJOUTER UN COMMENTAIRE