Des mesures juridiques de protection des réfugiés et demandeurs d’asile en Côte d’Ivoire - Ivoire-Juriste

Soyez les bienvenues sur Ivoire-Juriste ! Votre Blog entièrement consacré à l'actualité juridique et à l'enseignement du Droit Ivoirien !


Les pages les plus consultées :
■ Droit Administratif ■ Droit Constitutionnel ■ Documents de Méthodologie ■ Téléchargement ■ E-boutik

Des mesures juridiques de protection des réfugiés et demandeurs d’asile en Côte d’Ivoire

22/12/2016

Des mesures juridiques de protection des réfugiés et demandeurs d’asile en Côte d’Ivoire

Un cadre juridique interne pour la protection des réfugiés et demandeurs d’asile va être élaboré en Côte d’Ivoire.


Un atelier visant à étudier et à analyser l’avant-projet de la loi d’asile conformément aux fondements juridiques internationaux s’ouvre, jeudi 22 décembre 2016, à Grand-Bassam à l’initiative du Service d'aide et assistance aux réfugiés et apatrides (SAARA) et du Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Selon une note d’information du SAARA transmise à APA, il s’agira pour les participants à cet atelier de deux jours d’ "élaborer un cadre juridique interne régissant la protection des réfugiés et demandeurs d’asile en Côte d’Ivoire".

La protection des réfugiés à travers le monde repose sur le principe de la protection internationale.

Sur le plan juridique, la protection internationale des réfugiés trouve principalement sa source dans la convention de Genève de 1951 et son protocole additionnel de 1967 qui demeurent à ce jour les conventions les plus appliquées au monde avec respectivement 144 et 146 États signataires.

Bien qu’ayant accueilli, au début des années 1990, près de 400 000 réfugiés du Liberia et environ 450 000 réfugiés de la Sierra Leone, suite aux guerres civiles qu’ont connues ces pays et d’autres réfugiés provenant de divers pays, la Côte d’Ivoire, ne s’est pas dotée de lois codifiées définissant l’asile à l’instar de plusieurs pays dans le monde.



SOURCE : APA-News






AJOUTER UN COMMENTAIRE