Côte d'Ivoire : "La campagne Affi" contre le projet constitutionnel de Ouattara est lancée - Ivoire-Juriste

Soyez les bienvenues sur Ivoire-Juriste ! Votre Blog entièrement consacré à l'actualité juridique et à l'enseignement du Droit Ivoirien !


Les pages les plus consultées :
■ Droit Administratif ■ Droit Constitutionnel ■ Documents de Méthodologie ■ Téléchargement ■ E-boutik

POUR VOS COURS DE PREPARATION AU CONCOURS ENA ET INFJ (MAGISTRATURE - GREFFE) APPELEZ VITE AU +225 87507397


Côte d'Ivoire : "La campagne Affi" contre le projet constitutionnel de Ouattara est lancée

19/09/2016

Côte d'Ivoire : "La campagne Affi" contre le projet constitutionnel de Ouattara est lancée











M. Affi N’guessan pascal contre la constitution du Pr. Alassane Ouattara

Les opposants du Président ivoirien Alassane Ouattara, ont manifesté leur désaccord au projet d'une nouvelle constitution en Côte d'Ivoire. En effet, une série de campagnes ayant pour but de mobiliser le peuple ivoirien à réagir contre le projet constitutionnel de Outtara a été lancée.

À cet effet, " un meeting test" a eu lieu le samedi 17 septembre 2016, et avait valeur de test avant la suite de la caravane. Une entrée réussie au regard de la mobilisation : 15 bâches installées pour près de 1000 personnes présentes à la place Laurent Gbagbo de Port-Bouët.

Lors de sa dernière conférence de presse jeudi dernier, le président de la coalition « Alliance des forces démocratiques (Afd, qui comprend le Fpi) », Affi N’guessan pascal avait annoncé une série de meetings contre le projet de nouvelle constitution initié par le chef de l’État Alassane Ouattara. « Nous allons montrer à Ouattara qu’il y a des gens en face », affirmait Affi.


Voici les raisons évoquées par M. Affi N’guessan, pour justifier une telle initiative de sa part :

D'abord, le contexte ou l'opportunité de l'élaboration d'un nouveau texte constitutionnel, ensuite la procédure utilisée jugée anti-démocratique et enfin le contenu du texte qui reste jusqu'à maintenant mystérieux et flou.

De ce fait, il affirmait que "Alassane Ouattara fait comme s’il était seul en Côte d’Ivoire, comme s’il n’y avait rien en face et fait ce que bon lui semble."

Devant ce refus catégorique du parti de l'ex-président de la république ivoirienne, au sujet de ce projet constitutionnel, on est bien soucieux de s'interroger sur l'avis du peuple ivoirien pris dans sa majorité.











AJOUTER UN COMMENTAIRE